GUYANE-GUIDE

GUYANE-GUIDE

Le site web de la Guyane

Tortue Luth

La plus grosse tortue marine du monde

Mis à jour le 05-10-2016  |  Publié le 04-08-2005 - Lu 76 327 fois
Moyenne : 5.00 sur 5 (1 vote)

Nom scientifique : Dermochelys coriacea

Espèce protégée


Galerie photos avec le film d'une ponte en direct live (enfin presque...)

La plus grosse tortue du monde, la tortue-Luth, peut mesurer plus de 2 m de longueur, et peser au-delà de 500 kg (jusqu'à 800 Kg pour les plus grosses). Contrairement aux autres tortues, la tortue-luth n'a pas un revêtement corné. Sa carapace est constituée de nombreuses plaques osseuses recouvertes d'une peau épaisse et coriace, donnant une l'apparence de cuir. Pour cela, elle est aussi appelée "Tortue Cuir".

Cette tortue vit dans les mers chaudes et se reproduit sur les côtes de la Guyane, particulièrement sur la plage sableuse des Hattes, à l'embouchure du Maroni (commune d'Awala-Yalimapo). Quelques unes pondent également sur les plages de Montjoly et de Cayenne.

Sans doute entraînée par des courants et des vents adverses, il lui arrive de s'aventurer dans des eaux plus froides tel le golfe Saint-Laurent. Très bien adaptée à la vie aquatique, ses pattes de devant ont la forme de nageoires. Elle se nourrit de méduses et d'autres animaux mous, ainsi que de plantes. Les femelles vont en bandes sur les côtes et pondent de 60 à 100 oeufs dans des trous qu'elles ont creusés dans le sable, avec leurs nageoires arrières. Sept semaines plus tard, les oeufs éclosent et les petites tortues se précipitent vers la mer. Une femelle viendra ainsi pondre environ 7 fois par saison, à environ 10 jours d'intervalle.

 

La ponte des tortues-luth est un spectacle fascinant, qu'il est possible d'observer sur la plage des Hattes, sur la commune Amérindienne d'Awala-Yalimapo, durant les mois d'avril à juin. Elle survient de préférence la nuit, et débute une heure à trois heures avant la marée haute. Il peut parfois y avoir plus de 200 tortues en même temps sur la plage ! Si vous décidez d'aller les observer, pensez à conserver une certaine discrétion afin de ne pas trop les déranger. N'utilisez pas de lampe-torche, surtout au moment où elles sortent de l'eau. Les photos peuvent être réalisées au flash quand la ponte est terminée. Il semble que le flash les perturbe moins que la lumière d'une lampe (similitude avec des éclairs d'orage ?). Mais dans tous les cas, laissez-les pondre en paix ! Vous pourrez également observer l'éclosion des oeufs entre juillet et septembre.

Malheureusement, la tortue-luth est en danger. Outre les nombreux prédateurs de sa progéniture (oiseaux qui s'attaquent aux bébés tortues lors de l'éclosion des oeufs, Amérindiens qui pratiquent le ramassage des oeufs...), elle souffre également de la pollution, en particulier par les sacs en plastique qu'elle prend pour des méduses et qui l'étouffent lors de l'ingestion. Espérons qu'elle survivra et pourra encore longtemps nous offrir le merveilleux spectacle de sa ponte.

   

Et pour en savoir plus sur les tortues Luth : le site d'un passionné, Jacques Fretey

Page précédente  |  Page suivante  

Cette page vous a plu ? Partagez-la sur les réseaux sociaux :

Pas de commentaire.

Laisser un commentaire

Envoyé à un ami


Plan du site
Top 50 des articles
Livre d'or du site
Audience XiTi
3 263 975 visiteurs au total
117 visiteurs ce jour
5 visiteurs actuellement sur le site
Liste des membres du site
Nous Contacter

© J.Brunetaud 1999-2018