GUYANE-GUIDE

GUYANE-GUIDE

Le site web de la Guyane

Aigrette neigeuse

Visible aux salins de Montjoly

Mis à jour le 29-06-2007  |  Publié le 11-03-2007 - Lu 15 307 fois
Aucun vote

Nom : Egretta thula
Nom commun : aigrette neigeuse
Ordre : Ciconiiformes
Famille : Ardeidés

L'aigrette neigeuse est une aigrette de taille moyenne, environ 58 cm. Son plumage est entièrement blanc. Le bec est long et mince, de couleur noire. Les pieds sont jaunes ainsi que la base du bec et le pourtour des yeux. Les pattes sont longues, fines et noires. Les adultes en plumage nuptial développent de longues plumes soyeuses sur la poitrine, ainsi que sur la calotte. Les doigts changent de couleur, passant du jaune vif à l'orange. Son attitude en vol est celle de toutes les aigrettes, le cou replié, la tête droite, et les pattes étendues à l'arrière.

L'aigrette neigeuse est habituellement silencieuse. Elle émet quelques vocalises pendant la parade nuptiale pour attirer la femelle ou pour faire fuir des prédateurs.

L'aigrette neigeuse est un oiseau du Nouveau Monde qui se rencontre sur la côte pacifique des États Unis au Pérou et sur la côte atlantique, des États Unis jusqu'au Brésil. On le rencontre également aux Antilles et dans les Andes jusqu'à 4000 m d'altitude. En Guyane, on l'observe souvent aux Salins de Montjoly, sur les marais de Kaw mais aussi plus à l'intérieur, dans la réserve de Nouragues ou à Saül.

L'aigrette neigeuse affectionne tous les milieux humides, salés ou non, comme les eaux peu profondes des criques, les bras de mer, les baies peu profondes et les mangroves.

Comme les autres hérons de Guyane, c'est un oiseau solitaire la journée mais qui se rassemble en colonie pour passer la nuit dans des "dortoirs" où peuvent cohabiter plusieurs milliers d'oiseaux.

L'aigrette neigeuse se nourrit de vers de terre, d'insectes, de crabes, de crustacés, de poissons, d'amphibiens, de lézards et même de petits serpents.

La reproduction commence fin mars/début avril, quand l'aigrette neigeuse mâle effectue ses vols nuptiaux, et émet des vocalises pour attirer la femelle. Le comportement nuptial le plus commun voit le mâle gonfler son corps, et faire des mouvements de haut en bas, avec le bec pointé vers le ciel. Il lance alors un cri qui attire la femelle. Le changement de couleur des doigts indique le début de la parade. L'aigrette neigeuse est très grégaire, et construit son nid tout près de celui des autres aigrettes. Le nid est assez rudimentaire, fait de fines branchettes. Il est construit à faible hauteur, dans les palétuviers. La femelle dépose 2 à 3 oeufs, d'une couleur bleu-vert. L'incubation dure environ 18 jours, la couvée étant assurée par les deux parents. Les poussins ont leur premier plumage deux semaines après la naissance et volent assez rapidement.

L'aigrette neigeuse est intégralement protégée, comme tous les autres hérons de Guyane.

Pour en savoir plus sur la protection des oiseaux de Guyane, voir le site du GEPOG

Aigrette neigeuse
Photo prise aux Salins de Montjoly en décembre 2006

 

Page précédente  |  Page suivante  

Cette page vous a plu ? Partagez-la sur les réseaux sociaux :

Pas de commentaire.

Laisser un commentaire

Envoyé à un ami

Plan du site
Top 50 des articles
Livre d'or du site
Audience XiTi
3 438 573 visiteurs au total
65 visiteurs ce jour
13 visiteurs actuellement sur le site
Liste des membres du site
Nous Contacter

© J.Brunetaud 1999-2019