GUYANE-GUIDE

GUYANE-GUIDE

Le site web de la Guyane

Aigrette tricolore

Visible aux salins de Montjoly

Mis à jour le 29-06-2007  |  Publié le 11-03-2007 - Lu 9 980 fois
Aucun vote

Nom : Egretta tricolor
Nom commun : aigrette tricolore
Ordre : Ciconiiformes
Famille : Ardeidés

L'aigrette tricolore est un oiseau de taille moyenne (65 cm environ), avec un long bec jaune pointu et un cou longs et minces. Les pattes sont jaunes en hiver et roses pendant la période de reproduction. Le bec change également de couleur durant cette période est devient bleu éclatant. L'abdomen est blanc contrastant avec le reste du plumage plutôt foncé, gris bleuté ardoisé. C'est aussi ce qui le différencie de l'aigrette Bleue (Egretta caerulea), uniformément bleue ardoisée. En vol, l'oiseau montre la blancheur du dessous de ses ailes et tient son cou courbé en forme de S.

Cet oiseau est habituellement silencieux en dehors des périodes de reproduction. Mais il lance un son nasillard et rauque quand il s'envole.

Il vit près des eaux douces ou saumâtres peu profondes des marais et des rivages, dans les mangroves et les vasières. On peut également le trouver dans les criques soumises à l'influence des marées.

L'aigrette tricolore est un oiseau côtier du Nouveau Monde qui se rencontre sur la côte pacifique de la Californie au Pérou et sur la côte atlantique, des États Unis jusqu'à l'embouchure de l'Amazone au Brésil. On le rencontre également aux Antilles. En Guyane, on l'observe parfois aux Salins de Montjoly.

L'aigrette tricolore est un oiseau migrateur, assez solitaire dans la journée. Par contre, la nuit venue, il rejoint d'autres hérons pour passer la nuit au sein de "dortoirs".

Il est très territoriale sur sa zone de pêche, et a tendance à charger tout intrus, qu'il soit ou non de son espèce.

Pour se nourrir, il reste habituellement à l'affut dans l'eau peu profonde, pour trouver et attraper ses proies : petits poissons, crustacés, amphibiens, gastéropodes et insectes. Il peut aussi arpenter lentement sa zone de chasse.

L'aigrette tricolore construit son nid à 2 ou 3 m de hauteur, en général en compagnie d'autres hérons, formant des colonies qui peuvent être très importantes. Le nid est une plateforme de branchettes et de tiges, avec une légère dépression centrale, tapissée de feuilles et d'herbes. Il est placé dans un arbre ou sur des fondations de racines de palétuviers. Le mâle et la femelle le construisent ensemble. Ils n'ont qu'une seule couvée par an. La femelle dépose 3 à 4 oeufs bleuâtres. Elle pond un oeuf par jour. L'incubation dure environ trois semaines, pendant lesquelles les parents se relaient pour couver. Les poussins naissent à plusieurs jours d'intervalle. Les deux parents nourrissent les oisillons avec de la nourriture régurgitée. Les jeunes grimpent aux branches dès l'âge de 3 semaines mais ne s'envolent qu'un mois plus tard.

L'aigrette tricolore est intégralement protégée, comme tous les autres hérons de Guyane.

Pour en savoir plus sur la protection des oiseaux de Guyane, voir le site du GEPOG

 

Aigrette tricolore
Photo prise aux Salins de Montjoly en décembre 2006

 

Page précédente  |  Page suivante  

Cette page vous a plu ? Partagez-la sur les réseaux sociaux :

Pas de commentaire.

Laisser un commentaire

Envoyé à un ami

Plan du site
Top 50 des articles
Livre d'or du site
Audience XiTi
3 398 737 visiteurs au total
319 visiteurs ce jour
9 visiteurs actuellement sur le site
Liste des membres du site
Nous Contacter

© J.Brunetaud 1999-2019