GUYANE-GUIDE

GUYANE-GUIDE

Le site web de la Guyane

Fourmis

Un monde à part

Mis à jour le 25-05-2015  |  Publié le 04-08-2005 - Lu 38 660 fois
Aucun vote

Article de Pablo Servigne

Les fourmis sont des insectes sociaux. Leurs colonies sont composées d'ouvrières asexuées, de mâles et femelles ailées qui s'envoleront pour former d'autres colonies et d'une ou plusieurs reines, dont le rôle est uniquement de pondre.
A l'heure actuelle environ 10 000 espèces de fourmis sont recensées dans le monde. Leur importance écologique est considérable, on estime la biomasse des fourmis de la forêt amazonienne à 15% de la biomasse totale des animaux !
Leur diversité est également exceptionnelle dans le bassin amazonien : sur 5 ha de forêt péruvienne par exemple, on a trouvé 365 espèces de fourmis.
En Guyane, il y a les fourmis que l'on côtoie tous les jours, les minuscules et inoffensives fourmis "sucres" de la cuisine (Tapinoma melanocephala) et les indésirables fourmis rouges (Solenopsis ou "fourmi de feu").


Tapinoma melanocephala

Mais si l'on prend le temps, on peut sans difficultés observer trois espèces d'Amérique du Sud, remarquables par leurs comportement et fréquentes en Guyane : les fourmis Azteca, les fourmis Manioc et les fourmis Légionnaires.

La fourmis Azteca

La symbiose entre la fourmi Azteca et l'arbre Cecropia est fréquente en Guyane. Le Cecropia ou "bois canon" est un arbre de lisière qui pousse en bord de piste. Il possède à l'intérieur du tronc des cavités qu'il met à disposition des fourmis Azteca pour qu'elles s'y installent. En plus d'un logement, les fourmis y trouvent de petites boules (appelés "corps de Müller") qui leur servent de nourriture et qui sont excrétées à la base des feuilles. En échange les fourmis protègent l'arbre contre toute agression, en particulier des fourmis Attine défoliatrices.


Cecropia ou "bois-canon" (P. Servigne)

La fourmis Attine ou "fourmis Manioc"

Les fourmis Attine (ou fourmis champignonnistes ou fourmis parasol) découpent des morceaux de feuilles pour les ramener au nid en formant de longues processions. Ce sont les plus grands herbivores de la forêt tropicale ; elles peuvent défolier totalement un arbre en une nuit !
Le nid est souterrain et s'enfonce de plusieurs mètres sous terre. Comme un iceberg, il n'émerge que par un monticule large, plat et dégagé. Les feuilles ramenés au nid ne sont pas consommées, mais sont mâchées par des ouvrières de plus en plus petites ; d'abord les "major" (plus d'1 cm) puis "minor" (2 mm). Le broyât de feuille ainsi obtenu est entreposé sous terre à température constante et sert de substrat à un champignon que les fourmis " cultivent " et consomment. C'est donc une symbiose entre le champignon et les fourmis qui pourrait être considérée comme une forme d'agriculture datant de plusieurs millions d'années.


Fourmis champignonistes transportant des feuilles (P. Servigne)

La fourmis Eciton ou "fourmis légionnaire"

Les fourmis Eciton sont guerrières et nomades (sans nid fixe). Rapides et efficaces, elles organisent des raids qui balayent la forêt à la recherche de nids de guêpes, d'autres nids de fourmis à piller ou de n'importe quel insecte qui se trouve sur leur chemin. Elles peuvent parfois s'attaquer à des petits vertébrés (lézards par exemple). Les soldats ont la tête blanche et possèdent de redoutables mandibules hypertrophiées. En plus de mordre, elles piquent fort mais n'attaquent jamais l'homme spontanément. Après quelques semaines, elles changent de bivouac en formant de grands convois gardés par les soldats. Une fois le nouveau campement choisi (en général au sol, dans une cavité protégée), elles s'agglutinent pour former une masse de fourmis compacte de plusieurs millions d'individus.


Soldat Eciton ou fourmi "légionnaire" aux mandibules hypertrophiées.

 

Article écrit par Pablo Servigne

Page précédente  |  Page suivante  

Cette page vous a plu ? Partagez-la sur les réseaux sociaux :

Envoyé à un ami

Plan du site
Top 50 des articles
Livre d'or du site
Audience XiTi
3 356 061 visiteurs au total
624 visiteurs ce jour
10 visiteurs actuellement sur le site
Liste des membres du site
Nous Contacter

© J.Brunetaud 1999-2019