GUYANE-GUIDE

GUYANE-GUIDE

Le site web de la Guyane

Suriname

Un pays voisin à visiter et découvrir

Mis à jour le 27-03-2012  |  Publié le 21-07-2005 - Lu 59 963 fois
Moyenne : 2.33 sur 5 (3 votes)

D’une étendue de 163 270 km² dont 86 % de forêt, le Suriname, avec 350 km de côtes, est bordé au nord par l’océan Atlantique, au sud par le Brésil, à l'ouest par le Guyana et à l'est par la Guyane Française. La frontière avec le département français, longue de 520 km, est matérialisée par le fleuve Maroni et son principal affluent. La capitale, Paramaribo, est située en bordure du fleuve Suriname. Elle compte environ 300 000 habitants, soit environ la moitié de la population totale du pays. Le Suriname est une ancienne colonie Hollandaise, indépendante depuis 1975.

La meilleure saison pour visiter le Suriname est la période septembre-décembre (le climat est identique au climat de Guyane).

Pour se rendre au Suriname depuis la Guyane :

  • En voiture : à partir de Saint Laurent du Maroni, prendre le bac pour Albina. 33 € pour la voiture et son conducteur, et 4 € par passager supplémentaire (tarif 2011). 20 minutes de traversée. Paramaribo est située à environ 170 km d'Albina (2h30 de route). La route n'est pas en très bon état, mais il n'est pas nécessaire de posséder un 4x4 comme on le dit souvent. Par contre, la prudence s'impose, d'autant plus qu'on roule à gauche au Suriname !
Enfin, le Suriname ne reconnaît pas la carte verte des assurances et exige au passage de la frontière d'être détenteur d'une assurance spécifique Surinamienne de type Assuria. Le Suriname ne reconnaît que ses propres assurances ! Prendre l'assurance Assuria chez Suriname Airways, agence Atlas Voyages près du marché de Cayenne. Environ 45 € pour une semaine suivant le type de la voiture.

Documents :

Passeport avec visa (environ 30 € pour les ressortissants CEE et 50 € pour les autres). Pour le visa : Consulat du Suriname, rue Léopold Heder. Ouvert de 9h à 12h du lundi au vendredi. Obtention rapide : vous déposez le passeport + 2 photos + imprimé rempli + prix du visa à l'ouverture du bureau et récupérez votre visa à 11h le jour même.

Le site de l'ambassade de France au Suriname

Monnaie :

La monnaie Surinamienne est le dollar surinamien (SRD) depuis le 1er janvier 2004. Il remplace l'ancien Florin Surinamien, appelé alors Guilden. 1 € est égal à environ 4 SRD. On peut changer un peu partout dans le centre de Paramaribo, avec des taux identiques. Pas de formalité de change : vous déposez votre argent et on vous rend en monnaie locale. Pratique et rapide. A noter, le change SRD vers € est également possible. Le bureau de change situé dans le bâtiment de la douane d'Albina vous permet de changer vos derniers SRD en €, avant de repasser la frontière. Le bac se règle en € dans les 2 sens.

Pour les cartes de crédit : elles ne sont acceptées que dans les grands hôtels. Donc prévoir suffisamment d'argent liquide € ou dollars US.

Informations complémentaires :

  • L'essence coûte environ 0,8 € le litre...
  • La langue est le Néerlandais. On parle également anglais un peu partout.
  • L'eau est potable, mais il est tout de même préférable de boire de l'eau encapsulée.

Agence de tourisme :

  • Stinasu : Cornelis Jongbawstraat 14 (voir carte d'accès). Séjour en Lodge, sur un piton rocheux dominant le lac Brokopondo (retenu d'eau artificielle, comparable au barrage de Petit Saut en Guyane). Magnifique et reposant. Bungalow de 4 chambres pour 4 personnes (16 personnes maximum par bungalow) avec cuisine + salle de séjour + terrasse. Comptez 40 US$ pour une chambre de 4 lits. Attention : il ne s'agit pas d'un hôtel : pas de service de restauration, ni de femme de chambre. Le matériel de cuisine (frigidaire + gazinière + casseroles) est fourni. Les draps et couvertures peuvent être loués sur place. Electricité par groupe électrogène de 19h à 7h. Il faut prévoir la nourriture pour l'ensemble du séjour. L'eau et la bière peuvent être achetées sur place. Séjour très reposant. Vue magnifique sur le lac. Ballade en forêt sur des chemins bien balisés. Pour se rendre au Lodge, prendre la piste qui descend plein sud, à partir de Paramaribo. 4x4 ou bonne voiture conseillée pour les 120 km de piste.
  • Office du tourisme : près du palais présidentiel.

Pour se loger à Paramaribo :

Pour manger : Paramaribo et le Suriname ont été conquis par la cuisine indonésienne. Vous trouverez à tous les coins de rue un restaurant ou un snack de spécialités indonésiennes : Bami, Nasi, brochettes de sathet... excellent. La cuisine Indoue est également présente, mais plus discrète. Les tarifs sont hyper compétitifs : on mange pour 3 à 5 € au Suriname, boissons comprises. La boisson nationale est la bière Parbo. On trouve également de bonnes glaces italiennes !

Les bonnes adresses pour manger :

  • Le bali : décor magnifique, mais carte en rupture totale d'approvisionnement. Sur une carte de plusieurs dizaines de plats, seuls les bamis étaient disponibles. De même pour les boissons. Attention, au prix de la carte, il faut ajouter 10 % de service et 5 % de taxe... A éviter, donc, il y a mieux.
  • Le Mirosso : J.S. Greenstraat 104. Excellent restaurant indonésien. Décor superbe de jardin tropical. Environ 5 € par personne. A faire absolument.
  • The Saloon : Gemenelandsweg 108. Steakhouse situé un peu en dehors du centre ville. Prendre voiture ou taxi. Excellent t-bone steak, pour environ 6 €. A faire pour les carnassiers.
  • Rooprams Roti Shop : Grote hofstraat 4. Spécialité de cuisine hindoue. Salle climatisée à l'étage, snack au rdc. Dommage que le choix de la carte soit très restreint, les saveurs sont délicieuses. Comme au Bali, inutile de faire sont choix sur la carte. Demandez directement ce qu'il y a ! Mais à faire tout de même car la cuisine est excellente.
  • Torarica Hôtel : faire le brunch au bord de la piscine, le dimanche matin. environ 10 €, à volonté.

Enfin, pour les petits creux en cours d'après-midi, le salon de thé situé tout près de l'hôtel Krasnapolsky est excellent.

Quoi faire à Paramaribo :

  • Visite de la ville : palais présidentiel, très beaux quartiers de maisons coloniales dans le style néerlandais. Très bien entretenu et propre.
  • Le marché : immense et propre. On trouve de tout.
  • Shopping : fringues vraiment bon marché. Beaucoup de petits magasins dans le centre ville.
  • Le soir, prendre un pot au Torarica : cocktail-lounge très sympa, avec musique. Prix abordables (environ 3 € le cocktail). Décor de peinture Djuka.

Quoi faire au Suriname :

  • Visite de Paramaribo
  • 3 jours au Lodge de Bromsberg (voir plus haut, agence Stinasu). Le parc Naturel de Brownsberg est situé dans le district de Brokopondo, à environ 150 km au sud de la capitale, Paramaribo. Le parc, qui occupe une superficie de 8400 hectares est situé à 500 mètres d'altitude. Le lodge est situé sur une colline surplombant un immense lac artificiel : le barrage de Bronkopondo. On y accède en 4x4 par une piste de latérite : comptez environ 2h30 de trajet. Cet endroit isolé est le lieu idéal pour observer une nature sauvage encore préservée. De nombreux chemins très bien entretenus et balisés permettent de se déplacer facilement en forêt autour d'un camp contitués de bâtiments en bois offrant une vue magnifique sur le lac et la forêt avoisinante.
  • Visite de Nickerie : la 2° ville du pays, située à l'ouest, en bordure du fleuve Corantijn qui marque la frontière avec le Guyana (Ancienne Guyane Anglaise). Environ 230 km de Paramaribo. Rien de spécial, hormis une petite bourgade sympa et calme où il est possible de passer la nuit. La route Paramaribo-Nickerie est relativement en bon état. Les paysages sont assez différents avec beaucoup de rizières et de polder (sans doute une habitude Hollandaise, dans un pays où la terre ne manque pourtant pas !). Possibilité de passer au Guyana, par le bac. Prendre le chemin de terre quelques kilomètres avant Nickerie, sur la gauche. Attention : là, un 4x4 est vivement recommandé... le chemin étant particulièrement défoncé et long (plus de 30 km de piste). Se renseigner sur les horaires du bac avant le départ de Paramaribo, car, manifestement, pas très usité. Enfin, prévoir un Visa au départ de Cayenne, exigé pour le passage au Guyana.

En conclusion : le Suriname est vraiment un pays sympathique et surprenant, qu'il serait dommage d'ignorer quand on séjourne en Guyane. Son accès par voie terrestre en facilite grandement la visite et les prix très bas permettent de passer une semaine pour un budget réduit. Il n'y a rien de spécial à voir au Suriname, mais l'architecture coloniale hollandaise, bien préservée et entretenue, confère à Paramaribo un charme certain. La propreté des villes et campagnes est également très surprenante quand on vient de Guyane. Il serait fort agréable que la Guyane prenne exemple sur sa sœur de l'ouest en matière de propreté... mais là, c'est une autre histoire.

Page précédente  |  Page suivante  

Cette page vous a plu ? Partagez-la sur les réseaux sociaux :

Envoyé à un ami

Plan du site
Top 50 des articles
Livre d'or du site
Audience XiTi
3 397 718 visiteurs au total
42 visiteurs ce jour
5 visiteurs actuellement sur le site
Liste des membres du site
Nous Contacter

© J.Brunetaud 1999-2019