GUYANE-GUIDE

GUYANE-GUIDE

Le site web de la Guyane

Urubu noir

Le plus commun des vautours de Guyane.

Mis à jour le 29-06-2007  |  Publié le 26-06-2007 - Lu 9 890 fois
Aucun vote

Nom : Coragyps atratus
Nom créole : korbo
Ordre : Ciconiiformes
Famille : Cathartidés

Il fait partie d'une des 4 espèces d'urubus, dont deux présentent en Guyane, oiseaux migrateurs proches du vautour commun.

Ce petit vautour de 60 cm et d'à peine 2 kg pour une envergure qui ne dépasse pas les 1,50 m est presque entièrement noir. Font exception le cou et la tête qui sont recouverts d'une peau nue grise et ridée. En vol, il se distingue assez facilement des autres cathartidés car il possède une queue courte et carrée et il est le seul dont les extrémités des ailes soient blanches.
Le jeune est semblable aux adultes, avec la tête plus foncée et sans ride. Le mâle est identique à la femelle.

L'urubu noir est présent dans presque toute l'Amérique. Il est répandu des Etats-Unis jusqu'à l'Argentine et bien sûr en Guyane. On peut assez facilement l'observer, d'autant qu'il s'approche de l'homme pour se nourrir.

L'urubu noir ne possède pas d'odorat et chasse à vue, contrairement à son cousin l'urubu à tête rouge. Il plane très haut dans le ciel et plus tard dans la journée que l'urubu à tête rouge avec lequel il partage sensiblement la même aire de distribution. Quand il chasse, l'urubu noir se laisse porter par les courants thermiques ascendants et ne bat des ailes que de temps en temps. Il est assez agressif quand il arrive à proximité d'une carcasse et déloge très vite son cousin, l'urubu à tête rouge qui pourtant plus imposant, préfère laisser la place ! Il tue également des proies vivantes : jeunes hérons, canards, veaux nouveaux-nés, petits mammifères, petits oiseaux, oeufs, mouffettes, opossums et jeunes tortues marines. Il se nourrit également de fruits mûrs ou pourris. L'urubu noir est en fait un opportuniste qui saisit toutes les occasions favorables pour se nourrir. Sur la plage de Montjoly, on l'observe fréquemment en train de dévorer des poissons morts sur la plage.

L'urubu noir est monogame et délivre une seule nichée par saison. Ses sites de nidification se situent dans les pays montagneux, les plaines ouvertes ou les dépôts d'ordures. Il dépose ses oeufs à la base creuse d'un arbre ou à même le sol dans des cavités peu profondes. La ponte est déposée à même la surface et aucun matériau ne vient garnir le nid. Habituellement, la femelle pond deux oeufs de couleur gris-vert pâle ou bleu pâle avec des points bruns ou des marbrures. Les deux parents couvent entre un mois et un mois et demi. Les poussins sont couverts de duvet chamois ou crème. Les deux parents les nourrissent par régurgitation au nid. Le jeune Urubu noir prend son envol et quitte le nid au bout de 60 à 70 jours. Il atteint la maturité sexuelle à l'âge de trois ans.

L'urubu noir comme les autres Cathartidés d'Amérique est plus proche de nos cigognes européennes que des vautours. Ils partagent certaines similarités assez surprenantes : doigt postérieur non fonctionnel, façon de se rafraichir en se déféquant sur les pattes et surtout ADN très proche.

Comme tous les cathartidés de Guyane, l'urubu noir est intégralement protégé. Il n'est pas actuellement menacé car il profite de l'augmentation de la présence humaine, se nourrissant de ses déchets. Il semble qu'il n'ait pas de prédateur naturel.

Voir aussi l'urubu à tête rouge.
Pour en savoir plus sur la protection des oiseaux de Guyane, voir le site du GEPOG

 

Page précédente  |  Page suivante  

Cette page vous a plu ? Partagez-la sur les réseaux sociaux :

Pas de commentaire.

Laisser un commentaire

Envoyé à un ami

Plan du site
Top 50 des articles
Livre d'or du site
Audience XiTi
3 356 049 visiteurs au total
612 visiteurs ce jour
7 visiteurs actuellement sur le site
Liste des membres du site
Nous Contacter

© J.Brunetaud 1999-2019