Lancement VS05 Soyuz ST-B – O3b Succès de la mission

Nouvelle ajoutée le 26/06/2013 - Auteur : Jacky Lu 1241 fois

ARIANESPACE

Le mardi 25 juin 2013, à 16h27, heure de Guyane, Arianespace a lancé avec succès le cinquième Soyuz au Centre Spatial Guyanais (CSG) et a mis en orbite les quatre premiers satellites de la constellation O3b, pour le compte de l’opérateur O3b Networks Limited.

Cinquième succès de Soyuz au CSG
Le programme Soyuz au CSG s’inscrit dans la continuité de la coopération spatiale entre l’Europe et la Russie et permet à l’Europe de disposer d’un lanceur moyen, parfaitement complémentaire d’Ariane 5 et de Vega.

Avec ces trois lanceurs pleinement opérationnels, Arianespace est la seule société de lancement à pouvoir lancer toutes les charges utiles vers toutes les orbites : satellites de télécommunications, satellites scientifiques ou d’observation de la Terre, constellations, desserte de la Station Spatiale Internationale.

En 2013, la société a déjà lancé deux Ariane 5, qui ont mis en orbite l’ATV « Albert Einstein » et deux satellites de télécommunications (Amazonas-3 et Azerspace-AfricaSat-1A), ainsi que le deuxième Vega avec des satellites dédiés au développement durable (Proba-V, VNREDSat-1 et ESTCube-1).
En parallèle, Arianespace et sa filiale Starsem ont mis en orbite en février dernier six satellites de la constellation Globalstar depuis le cosmodrome de Baikonur.

Arianespace au service de la réduction de la fracture numérique
Avec ce nouveau succès, Arianespace poursuit son partenariat avec les nouveaux opérateurs, en mettant en orbite des solutions satellitaires innovantes.

Quelques instants après l’annonce de l’injection en orbite des 4 satellites O3b, Stéphane Israël, Président Directeur Général d’Arianespace a déclaré : « Nous sommes très fiers d’être partie prenante de ce formidable projet qui réduira la fracture numérique que subissent les populations des régions équatoriales. Merci à O3b, client clef pour Arianespace, pour leur confiance. Bravo à Thales Alenia Space pour la disponibilité des satellites et à nos partenaires russes pour la fiabilité du lanceur Soyuz. Rendez-vous pour un prochain lancement de Soyuz en Guyane pour la deuxième étape du déploiement de cette constellation. » 

Pour laisser un commentaire, vous devez être connecté.

Se connecter