GUYANE-GUIDE

GUYANE-GUIDE

Le site web de la Guyane

Comment créer votre entreprise en Guyane ?

Quelques éléments de réflexion à prendre en compte

Publié le 31-03-2018 - Lu 1 149 fois
Moyenne : 5.00 sur 5 (1 vote)

Les départements d’Outre-mer séduisent chaque année de plus en plus d’entrepreneurs en devenir, qui décident notamment d’implanter leur entreprise en Guyane. C’est votre cas ? Avant de participer au développement économique de ce territoire, il vous faudra suivre les étapes suivantes pour créer votre entreprise.

La réalisation du business plan

Avant de créer votre entreprise, il est important de ne pas négliger certaines étapes. La première est la rédaction du business plan de votre société, quel que soit son secteur d’activité.

Votre business plan devra comprendre une analyse poussée du marché sur lequel vous souhaitez vous implanter, le détail des produits / services proposés par votre entreprise ainsi qu’une analyse du marché concurrentiel. Votre business plan servira dans un premier temps à cadrer l’orientation à donner à votre entreprise et à ne pas vous positionner sur un marché saturé ou inadapté.

Attention : vous présenterez aussi ce business plan à votre banque ou aux potentiels investisseurs de votre entreprise. Ce document permettra de les rassurer sur le potentiel d’évolution de votre entreprise car il contiendra notamment le chiffres d’affaires prévisionnel estimé.

L’immatriculation de votre entreprise

Vous disposez d’un financement suffisant pour créer votre entreprise en Guyane ? Avant de procéder à l’immatriculation de votre entreprise (permettant d’obtenir votre extrait de Kbis), posez-vous la question suivante : ai-je besoin pour mon activité d’obtenir une licence ? Devez-vous également vous inscrire sur un registre spécial avant de démarrer ? Avez-vous besoin d’une carte professionnelle ? Si la réponse à ces questions est non, alors il vous reste à contacter le Centre de Formalités des Entreprises (CFE) dont vous dépendez en Guyane.

Celui-ci sera votre seul interlocuteur au moment de l’immatriculation. Vous devez lui transmettre votre dossier complet, comprenant l’ensemble des pièces justificatives nécessaires en fonction de votre activité. Ensuite, le CFE se chargera de transmettre les informations nécessaires aux autres organismes tels que l’URSSAF, la CCI (Chambre de Commerce et d’Industrie) ou encore le Greffe du Tribunal de Commerce.

La publication dans un journal d’annonces légales

La création de votre entreprise ou de votre société en Guyane doit être rendue publique. C’est pourquoi, après avoir immatriculé votre entreprise, vous avez l’obligation légale de publier une annonce dans un journal local. 

A noter : cette formalité est généralement à effectuer dès lors que le statut de votre entreprise est modifié ou qu’elle fait face à des situations exceptionnelles (dissolution, fusion, modification du capital de l’entreprise…).

La recherche d’aides locales

Le saviez-vous ? En Guyane comme en métropole, il existe un grand nombre d’aides dédiées aux entrepreneurs. Par exemple, si vous avez entre 18 et 30 ans au moment de la création (ou de la reprise) d’une activité en Guyane, vous pouvez potentiellement bénéficier du PIJ, le projet initiatives Jeunes. Rapprochez-vous du CEGI (Centre Est Guyane Initiative) pour en savoir plus.

Il existe également d’autres aides disponibles en fonction de votre situation personnelle et professionnelle. Enfin, outre les aides financières, bénéficiez également de conseils et d’astuces de la part de l’Agence pour la création d'entreprises (APCE).

 

 

   

Page précédente  |  Page suivante  

Cette page vous a plu ? Partagez-la sur les réseaux sociaux :

Pas de commentaire.

Laisser un commentaire

Envoyé à un ami


Plan du site
Top 50 des articles
Livre d'or du site
Audience XiTi
3 296 105 visiteurs au total
579 visiteurs ce jour
7 visiteurs actuellement sur le site
Liste des membres du site
Nous Contacter

© J.Brunetaud 1999-2018